Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Lisses :
Au Long-Rayage,
des affrontements
entre jeunes et forces
de l’ordre

Faits divers  divers

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Réagissez sur Facebook

faits-divers-corbeil

Armés de barres de fer et de projectiles, une cinquantaine de jeunes originaires de Lisses et d’Evry-Courcouronnes ont affronté les forces de l’ordre au Long-Rayage. Déplorant le faible nombre d’interpellations, le maire de Lisses veut convoquer les parents des fauteurs de troubles.

 

Le samedi 20 octobre 2018, durant l’après-midi, le Long-Rayage  a connu une animation hors du commun avec des affrontements entre jeunes et forces de l’ordre. Tout a commence vers 15 heures 30 alors que quelques dizaines d’ados et jeunes adultes réfugiés sur un toit avaient décidé de tourner un clip vidéo dans un décor de fumée. Inquiétée par la scène, une riveraine n’a pas hésité à alerter la gendarmerie qui n’a pas tardé a envoyer une patrouille sur place. Si dans un premier temps le dialogue entre jeunes et gendarmes s’est bien déroulé, l’ambiance s’est très vite dégradée avec des insultes à destinations des deux militaires qui venaient de leur tourner le dos. Comme par magie, d’autres individus probablement originaires d’Evry-Courcouronnes sont venus soudainement renforcer les rangs des perturbateurs chiffrés à une cinquantaine d’éléments et dont certains étaient armés de barres de fer. Face à une tension de plus en plus palpable et à des jets de projectiles divers et variés en direction de l’autorité publique, d’importants renforts de gendarmes, de policiers nationaux et municipaux ont été mobilisés pour bloquer les différents accès au Long-Rayage et quadriller les artères du quartier lissois qui compte environ 1.500 habitants.     

« Les parents seront convoqués ! »

Avenue du Général de Gaulle, les deux bris-bus n’ont pas résisté aux frasques des jeunes bien décidés à en découdre avec les forces de l’ordre. A noter que l’opération particulièrement spectaculaire des gendarmes et des policiers s’est soldée par trois interpellations dont celle d’un ado âgé de 13 ans. Confronté à une situation inédite dans la localité qu’il gère, Thierry Lafon (DVD) espère que les fauteurs de troubles seront réellement inquiétés par la justice. « Je compte sur notre réseau de vidéosurveillance pour les identifier », nous a confié le maire de Lisses qui déplore le faible nombre d’interpellations. « Je vais convoquer les parents et j’en profiterais pour leur communiquer le montant des dégâts », assure Thierry Lafon qui s’est rendu à la gendarmerie pour porter plainte pour dégradation de mobilier urbain et troubles à l’ordre public.       

 

Bernard Gaudin - 22 octobre 2018