Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

www.corbeil-infos.fr
Législatives 2017 : De nombreuses photos illustrent le bialn du député sortant.
Législatives 2017 : 
Le tract de campagne 
de Manuel Valls 
en souffrance 
chez l’imprimeur

Politique

Pour bénéficier

d’une information

libre et indépendante,

Je m’abonne à

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Souscrire à Corbeil infos
politique-corbeil

Réagissez sur Facebook

Législatives 2017 : Le quatre pages attend qu'on vienne le chercher depuis près d'un mois.

Tiré depuis près d’un mois, le bilan de l’action de Manuel Valls dans la 1ère circonscription de l’Essonne attend chez l’imprimeur. Pour le député socialiste sortant qui devrait être candidat à sa propre succession, l’équation du scrutin législatif semble se compliquer un peu plus chaque jour.

 

Tiré à 50.000 exemplaires, le bilan de l’actuelle mandature de Manuel Valls (PS), député sortant de la 1ère circonscription de l’Essonne, attendrait désespérément depuis près d’un mois qu’on vienne le chercher chez l’imprimeur. Des proches du candidat à sa succession contestent toutefois cette information et tiennent à préciser que seulement 10.000 exemplaires du document seraient encore stockés dans l’imprimerie. « La distribution de ce tract qui sera étalée dans le temps a déjà commencé », insiste-t-on en évoquant des questions d’organisation. Pour beaucoup, la position actuelle de l’ex-Premier ministre concernant sa participation aux législatives des dimanches 11 et 18 juin suscite un certain nombre de questions. Il faut savoir tout d’abord si Manuel Valls conservera l’investiture du Parti Socialiste après sa décision de soutenir ouvertement Emmanuel Macron dans le cadre de l’élection présidentielle. Dans le cas contraire, l’ex-maire d’Evry ne pourrait pas compter sur le mouvement « En Marche ! » pour l'investir, sachant que « quelqu'un de chouette » serait déjà pressenti pour tenter sa chance dans la 1ère circonscription essonnienne.      

Une circonscription à la croisée des chemins

 

Par ailleurs, si le PS maintient sa confiance au député sortant, ce que confirme son entourage, il faut bien admettre que la donne électorale n’est plus la même qu’en 2012 à Evry, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Bondoufle, Lisses et Villabé. Cette année là, Manuel Valls s’était largement imposé, avec 65,58 % des suffrages exprimés, face à Cristela de Oliveira, la candidate UMP qui avait recueilli  34,42 % des voix. Les résultats du 1er tour de la présidentielle de 2017 confirment un changement de tendance, surtout à Evry, le fief de l’ex-Premier ministre, mais aussi à Corbeil-Essonnes. Habituellement acquis à sa cause, les électeurs évryens ont nettement préféré, au cours du scrutin du 23 avril dernier, Mélenchon (34,69 %) à Macron (26,93 %) malgré l’appel à voter pour le candidat d’ « En Marche ! » lancé en commun par Manuel Valls et Francis Chouat, le maire d’Evry. Dans ces conditions, la victoire est loin d’être facilement acquise pour celui qui détient la 1ère circonscription de l’Essonne depuis maintenant quinze ans et qui espère conserver son siège de député.     

 

Bernard Gaudin - 29 avril 2017