Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

www.corbeil-infos.fr
Kégislatives 2017 : Jean Camonin représentera « Lutte Ouvrière » dans la 1ère circonscription de l'Essonne.
Législatives 2017 : 
Un candidat « Lutte Ouvrière » dans la 1ère circonscription 
de l’Essonne

Politique

Pour bénéficier

d’une information

libre et indépendante,

Je m’abonne à

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Souscrire à Corbeil infos

Aux côtés de Soued Tabet-Aoul, Jean Camonin va défendre les couleurs de « Lutte Ouvrière » aux législatives qui se joueront dans la 1ère circonscription de l’Essonne. Cette nouvelle candidature s’ajoute à la liste déjà longue des prétendants à la députation dans le fief de Manuel Valls.

Electricien de maintenance à la SNECMA, ancien élu municipal dans les rangs de l’opposition corbeil-essonnoise, Jean Camonin est candidat « Lutte Ouvrière » aux législatives dans la 1ère circonscription de l’Essonne. Aux côtés de Soued Tabet-Aoul, sa suppléante, le prétendant à la députation estime que voter « Lutte Ouvrière » permettra d’affirmer les nécessités vitales pour les travailleurs, les chômeurs et les retraités. « Face au chômage qui est une catastrophe pour toute la société, il est vital d'interdire les licenciements, à commencer par les entreprises qui font des bénéfices », estime-t-on dans les rangs du parti politique très à Gauche cher à Nathalie Arthaud. « Pour s'opposer à la baisse du pouvoir d'achat il est nécessaire d'augmenter les salaires et les pensions, et de les indexer sur la hausse véritable des prix, sans qu'aucun ne soit inférieur à 1.800 euros net ce qui est un minimum pour vivre dignement », fait-on savoir en suggérant que la population, les salariés, « aillent regarder dans les comptabilités des grands groupes et refusent que toujours plus d'argent aille aux actionnaires et à la spéculation ». Selon Jean Camonin, il est impératif d’exiger la fin des cadeaux fiscaux donnés aux entreprises privés qui ne créent pas d'emplois mais augmentent les dividendes de leurs actionnaires. « Ces dizaines de milliards donnés par l’Etat ou les collectivités doivent aller aux services publics, aux hôpitaux, aux transports et aux écoles », assure le candidat déterminé à mettre un terme au règne de Manuel Valls dans la 1ère circonscription de l’Essonne.

 

Bernard Gaudin - 17 mai 2017

politique-corbeil

Réagissez sur Facebook