Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

www.corbeil-infos.fr
Législatives 2017 : Les candidiatures se multiplient dans la 1ère circonscription de l'Essonne.
Législatives 2017 : 
Pléthore de candidats dans la 1ère circonscription de l’Essonne

Politique

Pour bénéficier

d’une information

libre et indépendante,

Je m’abonne à

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Souscrire à Corbeil infos

Dans la 1ère circonscription de l’Essonne, les initiatives visant à priver Manuel Valls de son siège de député se multiplient. Du côté des macronistes, l’absence d’investiture du mouvement « La République En Marche ! » suscite une réelle déception et génère deux candidatures dissidentes.

Dans la 1ère circonscription de l’Essonne, la perspective de détrôner Manuel Valls (PS) de son siège de député qu’il occupe depuis 2002 entraîne de nombreuses candidatures. Il est vrai que la position de l’ex-Premier ministre privé d’investiture par « La République En Marche ! » et menacé d’exclusion par la Parti Socialiste pour avoir soutenu Emmanuel Macron n’est pas très confortable pour briguer un quatrième mandat. Quant aux résultats du 1er tour de la présidentielle 2017 à Evry qui ont donné l’avantage à Jean-Luc Mélenchon avec 34,69 % des voix, ils confirment l’incertitude du prochain scrutin qui se jouera à Evry, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Bondoufle, Lisses et Villabé. « Je pense qu'on a besoin de moi au Parlement », estime le député sortant qui « n'imagine pas ne pas être élu ». Reste à savoir si les socialistes locaux fidèles à leur parti l’entendront de cette oreille.

 

Doublon à la Gauche de la Gauche

 

A la Gauche de la Gauche, les candidatures de Michel Nouaille, soutenu par le PCF, le Front de Gauche et EELV, de Farida Amrani, soutenue par La France Insoumise, désespèrent toutes celles et ceux qui rêvent d’union pour mettre à mal Manuel Valls. Dans une lettre ouverte adressée à Farida Amrani et Ulysse Rabaté, Michel Nouaille et Mina Fayed insistent sur la nécessité de tenir « une réunion urgente afin d’être à la hauteur de ce que nous demandent nos concitoyens ». Pour les destinataires de la missive qui rejettent toute illégitimité, il est hors de question de désister.

 

Double candidature chez des macronistes non investis

 

Du côté des macronistes de la 1ère circonscription essonnienne qui ont oeuvré pour la victoire du nouveau président de la République, l’absence d’investiture du mouvement « La République En Marche ! » génère une réelle déception. « Après l’énorme travail réalisé par tous les militants et au vue du score formidable réalisé par Emmanuel Macron sur notre circonscription, nous ne pouvons pas laisser nos électeurs orphelins de candidat », fait savoir Jean-Luc Raymond, l’ancien adjoint au maire de Corbeil-Essonnes qui a décidé de tenter sa chance, sans étiquette, comme candidat de la majorité présidentielle. Conseiller municipal Modem d’Evry, Alban Bakary a lui aussi officialisé sa candidature, estimant que la commission d’investiture du mouvement « En Marche ! » laisse « sans options satisfaisantes » les électeurs centristes et les militants dans la 1ère circonscription  de l’Essonne.

 

Jacques Borie persiste et signe

 

Issu de la société civile, Jacques Borie est lui aussi candidat aux législatives de 2017 dans la 1ère circonscription de l’Essonne. Pour cet ex-coordinateur du Front de Gauche à Evry devenu depuis l’ennemi du clivage Gauche-Droite, il est grand temps  de proposer une autre voie aux Français. Adhérent au sein du Rassemblement Eco Citoyen (REC) et du Mouvement 100% depuis 2016, c’est avec le soutien de ces deux collectifs qu’il a décidé de défendre ses chances à la députation.

 

Caroline Varin et Jean-François Bayle à Droite et au Centre

 

A Droite et au Centre, c’est Caroline Varin (LR), conseillère départementale, qui défendra, les couleur des Républicains et de l’UDI pour représenter les communes d’Evry, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Bondoufle, Lisses et Villabé à l’assemblée nationale . Aux côtés de Jean-François Bayle (LR), adjoint au maire de Corbeil-Essonnes, elle affirme connaître et comprendre parfaitement les enjeux du « vivre au quotidien dans un environnement économique difficile, aggravé par une succession de décisions politiques irresponsables ». Quant au Front National, il sera représenté par Danielle Oger, 53 ans, une fonctionnaire dans la petite enfance qui a déjà tenté sa chance aux dernières élections départementales dans le canton d’Evry.  

 

Bernard Gaudin - 15 mai 2017

politique-corbeil

Réagissez sur Facebook