Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Législatives 2017 :
Méli-mélo politique 
dans la 1ère circonscription de l’Essonne
www.corbeil-infos.fr

Politique

Dans la 1ère circonscription de l’Essonne, le résultat du second tour des législatives génère un cafouillage sans précédent. Il n’est pas certain que cet imbroglio politique serve celles et ceux qui prétendent redonner l’envie de voter aux 45.000 électeurs qui se sont abstenus le 18 juin.  

Tandis que Manuel Valls, désormais député Divers Gauche, cherche à se positionner à l’Assemblée Nationale, Farida Amrani, la candidate de « La France Insoumise » battue de 139 voix par l’ex-Premier ministre, multiplie les démarches pour étayer le recours qu’elle doit déposer prochainement au Conseil Constitutionnel. Par voie de presse, celle qui se prononce pour l’annulation du scrutin dans la 1ère circonscription de l’Essonne lance un appel à témoins. « Vous étiez assesseur, scrutateur, participant d'un dépouillement, présent en mairie d'Evry ou même lors de votre passage au bureau de vote et vous avez constaté un élément suspicieux, un comportement étrange, une présence inhabituelle, écrivez nous rapidement », suggère-t-elle. De son côté, la mairie d’Evry, par l’intermédiaire de Francis Chouat (PS), assure qu’aucune remarque particulière n’a été relevée sur les PV des différents bureaux de la commune dont il est le maire. En préfecture, on confirme cette information en précisant que « les documents soumis à la commission de contrôle présidée par une magistrate n’ont fait l’objet d’aucune réserve ».

 

Manuel Valls ne décolère pas et Michel Nouaille veut encore y croire

 

Suspecté par certains de « tricherie », Manuel Valls ne décolère pas. « Après les insultes et la haine, c’est désormais la mise en cause de mon élection », déplore-t-il sur son compte Twitter. « Il n’y a aucune base à la contestation de mon élection et je siégerai à l’Assemblée Nationale le 27 juin », martèle-t-il avant d’inviter chacun à respecter son élection. « Je ne laisserai pas passer la moindre mise en cause de mon élection », assure Manuel Valls. Pour sa part, Michel Nouaille (PCF), candidat battu au 1er tour dans la 1ère circonscription de l’Essonne, voit une opportunité dans ce « méli-mélo politique ». « Nous demandons à la justice administrative de mener  rapidement ses investigations afin de faire la clarté sur ce scrutin », indique-t-il dans un communiqué. « Le résultat confirme qu’il était, ou sera possible, de donner à nouveau une ou un député de Gauche à notre circonscription, à la condition de construire collectivement et dans la transparence les conditions d’un rassemblement suffisamment large », explique-t-il. « Si recours il y a, nous attendons l’issue rapide de celui-ci et espérons, qu’à Gauche, les leçons seront tirées de cet épisode électoral insatisfaisant », souligne un Michel Nouaille qui veut continuer à travailler « au rassemblement contre les régressons sociales annoncées par la nouvelle majorité ».   

 

Bernard Gaudin - 21 juin 2017  

politique-corbeil

Réagissez sur Facebook

Pour bénéficier

d’une information

libre et indépendante,

Je m’abonne à

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Souscrire à Corbeil infos
Législtives 2017 : Manuel Valls et Farida Amrani, deux personnalités locales plus divisées que jamais.