Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Législatives 2017 :
Le Conseil Constitutionnel saisi par Farida Amrani
www.corbeil-infos.fr

Politique

La candidate de « La France Insoumise » battue de peu par Manuel Valls (DVG) dans la 1ère circonscription de l’Essonne a déposé un recours devant le Conseil Constitutionnel. Si les sages de l’institution le jugent recevable, ils l’instruiront avant de rendre publique leur décision.  

Cette fois, c’est fait. Le mercredi 29 juin 2017, Farida Amrani, la candidate de « La France Insoumise » battue de 139 voix par Manuel Valls (DVG) dans la 1ère circonscription de l’Essonne, a déposé un recours devant le Conseil Constitutionnel. Aux côtés d’Hervé Tourniquet, son avocat, et d’Ulysse Rabaté, son suppléant, elle a confirmé sa volonté d’agir pour obtenir l’annulation de l’élection de l’ex-Premier ministre à la députation. Le passage au crible des procès verbaux et autres cahiers d’émargements déposés à l’issue du scrutin à la préfecture de l’Essonne aurait permis de recenser « plusieurs irrégularités » que les sages du Conseil Constitutionnel devront examiner.

 

« Des signatures sensiblement différentes », selon l’avocat

 

Devant la presse, l’avocat de « La France Insoumise » a notamment évoqué des « constats préoccupants dans quatre ou cinq bureaux de vote d’Evry ». « Une centaine de signatures sur les cahiers d’émargements apparaissent très sensiblement différentes entre le premier et le second tour », a dévoilé Hervé Tourniquet qui s’appuie également sur des photos où apparaissent des « signatures du second tour qui semblent répétées au crayon de papier ». Par ailleurs, le recours ferait apparaître 23 nouvelles inscriptions entre les deux tours dans un seul et unique bureau de vote. Reste maintenant au Conseil Constitutionnel de valider ou non la démarche de Farida Amrani. Si l’institution la juge recevable, elle devra alors l’instruire, une travail qui pourrait durer plusieurs mois. De son côté, Manuel Valls peut continuer à siéger à l’Assemblée Nationale, sachant que ce type de recours n’est pas suspensif.      

 

Bernard Gaudin - 29 juin 2017  

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Législatives 2017 : Sereine et déterminée, Farida Amrani est allée au bout de sa démarche.
politique-corbeil

Réagissez sur Facebook

L’avocat de Farida Amrani devant la presse...