Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

www.corbeil-infos.fr
Corbeil-Essonnes : Jean-Luc Raymond, ici à gauche, en campagnie de Phlippe Dugault et d'une militante sur le marché de la place du Comte Haymon.
Législatives 2017 : 
Jean-Luc Raymond 
« En Marche ! » dans 
la 1ère circonscription 
de l’Essonne
politique-corbeil

Réagissez sur Facebook

Politique

Alors que le mouvement « En Marche ! » semble faire de plus en plus d’adeptes, Jean-Luc Raymond ambitionne une candidature aux législatives aux côtés d’Emmanuel Macron. Celui qui fut adjoint au maire de Corbeil-Essonnes du temps de Serge Dassault est d’ores et déjà sur les rangs.

 

A Corbeil-Essonnes et dans la 1ère circonscription de l’Essonne, le mouvement « En Marche ! » lancé au niveau national par Emmanuel Macron s’organise. Localement, sous l’impulsion de Jean-Philippe Dugault, la démarche politique fait de plus en plus d’émules avec une présence régulière sur les marchés qui vise à divulguer le programme du prétendant à l’Elysée. Ancien adjoint au maire chargé des Travaux aux côtés de Serge Dassault réélu maire de Corbeil-Essonnes en mars 2008, Jean-Luc Raymond s’était fait remarquer au cours du pathétique conseil municipal du 2 février 2009. En effet, au cours cette séance mémorable qui lui a coûté sa délégation, le restaurateur qu’il était à l’époque avait osé, aux côtés de Jean-Michel Fritz et Jean-François Bayle, s’opposer à une décision de l’actuel sénateur de l’Essonne. Aujourd’hui, Jean-Luc Raymond est bien décidé à faire son retour en politique. Celui qui fut autrefois vice-président du Parti Radical de Gauche (PRG) de l'Essonne et responsable de la section corbeil-essonnoise est séduit par la démarche d’Emmanuel Macron. Aussi, il a décidé de se présenter, via le site Internet du mouvement, à l’investiture qui permettra de sélectionner le ou la candidate qui représentera « En Marche ! » aux prochaines législatives.  

« Ce sont les idées qui m’intéressent et non les partis ! »

 

« Je partage totalement ce que dit Emmanuel Macron car je suis capable de travailler avec des gens de Droite, du Centre ou de Gauche », nous a confié Jean-Luc Raymond. « Ce sont les idées qui m’intéressent et non les partis », a-t-il souligné en assurant que les personnes capables sont partout. « Dans la 1ère circonscription de l’Essonne qui est socialiste depuis de très nombreuses années, il faut impérativement un renouvellement », estime-t-il en considérant que la dynamique générée par Manuel Valls tend à s’essouffler et risque de s’inverser. « Valls est porteur de la politique de François Hollande. De plus, je pense qu’il va payer sa trahison au sein du Parti Socialiste et son comportement à l’issue de la primaire de la Gauche et des Ecologistes », explique Jean-Luc Raymond qui attend avec impatiente le choix des instances nationales du mouvement « En Marche ! » qui devrait tomber après la présidentielle.    

 

 

Bernard Gaudin - 22 mars 2017

 

 

Corbeil-Essonnes : Tout comme Jean-Michel Fritz et Jean-François Bayle, Jean-Luc Raymond, ici à gauche, avait défié Serge Dassault, alors maire, au conseil municipal du 2 février 2009.

Photo : DR

Pour bénéficier

d’une information

libre et indépendante,

Je m’abonne à

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Souscrire à Corbeil infos