En savoir +

Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Evry : C'est dans une brasserie du Cours Blaise Pascal que Jacques Borie à annoncé sa candidature dans la 1ère circonscription de l'Essonne.
Législatives 2017 : 
Jacques Borie 
candidat dans la 1ère circonscription 
de l’Essonne

Politique

Réagissez sur Facebook !.
Retour....

Issu de la société civile, Jacques Borie est candidat aux législatives de 2017 dans la 1ère circonscription de l’Essonne. Pour cet ex-coordinateur du Front de Gauche à Evry devenu depuis l’ennemi du clivage Gauche-Droite, il est grand temps  de proposer une autre voie aux Français.

 

Evryen depuis 2002, Jacques Borie, la cinquantaine, est candidat aux élections législatives de 2017 dans la 1ère circonscription de l’Essonne. Membre du Parti Radical de Gauche (PRG) de 1998 à 2006, il a coupé les ponts avec les partis traditionnels pour essayer, sans succès, de se présenter aux présidentielles de 2007 et 2012. En 2014, Jacques Borie a tenté sa chance aux Européennes sous les couleurs d’Europe Démocratie Espéranto (EDE). Cette même année, il est devenu coordinateur du Front de Gauche à Evry. Adhérent au sein du Rassemblement Eco Citoyen (REC) et du Mouvement 100% depuis 2016, c’est avec le soutien de ces deux collectifs qu’il a décidé de défendre ses chance à la députation face à un certain Manuel Valls, le député socialiste sortant. « Au contraire de la caste politique, je peux me prévaloir d’une expérience d’ouvrier, de chômeur et de militant », a-t-il confié. « Le champ de ruine politique qu’est devenu la France sous la direction désastreuse du Parti Socialiste, en alternance avec la Droite et le Centre, m’amène à rechercher une autre voie », explique Jacques Borie en estimant que le clivage Gauche-Droite doit disparaître.  

« Je suis le seul à pouvoir rassembler ! »

 

Pour la 1ère circonscription de l’Essonne, le candidat de la société civile qui n’a pas encore désigné sa suppléante pense pouvoir apporter une réelle représentation citoyenne. « Je suis quelqu’un qui connaît la vraie vie et ce n’est pas le cas de la plupart des autres candidats », assure-t-il en affirmant être plus à l’écoute et en confirmant vouloir s’investir à 100%. Concernant ses adversaire, Jacques Borie ironise à propos d’un Manuel Valls qui ne soutient pas un Benoît Hamon pourtant désigné par la primaire du Parti Socialiste. « Nous avons aussi un Front de Gauche totalement divisé avec un candidat autonome soutenu par les Insoumis et un candidat investi par le Pari Communiste qui est soutenu par le Parti de Gauche », a-t-il constaté en évoquant une situation complètement incompréhensible. « A partir de là, il n’est pas étonnant que les Français ne se retrouvent plus dans les partis politiques », considère Jacques Borie en certifiant être le seul à pouvoir rassembler.

 

Bernard Gaudin - 1er mars 2017