Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Social

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Hôpital Sud Francilien :
Une motion et une journée de mobilisation
pour soutenir le CHSF

Dans une motion adoptée le 4 mai 2018, le Conseil de Surveillance du CHSF demande que des mesures soient prises pour assurer le fonctionnement et l’avenir de la structure hospitalière. De leur côté, les personnels de l’hôpital de Corbeil-Essonnes vont se mobiliser le mardi 15 mai.

Réuni le 4 mai 2018, le Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF) a une nouvelle tiré le signal de d’alarme concernant la situation de l’établissement de santé situé à Corbeil-Essonnes. Par l’intermédiaire d’une motion, l’institution présidée par Francis Chouat, maire d’Evry et président de l’agglo Grand Paris Sud, demande que des mesures soient prises pour assurer le fonctionnement de la structure hospitalière tout en assurant son avenir. « Le CHSF s’est engagé depuis son ouverture dans une politique ambitieuse de résorption de son déficit qui lui a permis de le diviser par quatre en cinq ans », souligne la motion qui évoque un chiffre qui est passé de 35 millions à 9 millions. « Mais, le CHSF fait face, depuis 2017, à une nouvelle aggravation de ls situation économique et financière, ce qui est inquiétante », déplore le Conseil de Surveillance. « Les dépenses de personnel ont fortement progressé du fait de l’augmentation du point d’indice, de diverses revalorisations salariales, et c’est heureux, sans oublier les problématiques de recrutement dans certaines spécialités qui nécessitent de recourir à un intérim très coûteux », explique-t-il.

 

Des recettes en baisse face à des dépenses en hausse

 

La motion insiste également sur « l’effet ciseaux » entre des recettes en baisse et des dépenses en hausse. Selon le Conseil de Surveillance, un changement de méthode est indispensable et urgent. « Des solutions existent qui permettront à court, à moyen et long terme, de redonner du souffle et de dégager de nouvelles marges de manœuvre », estime-t-on. « Cela doit passer, comme le propose la Fédération Hospitalière de France, par une réforme du mode de financement de l’hôpital public pour retrouver de la souplesse », suggère-t-on. « Il nous faut également réinventer le couple hôpital/médecine de ville car il ne peut y avoir d’un côté la revitalisation indispensable de la médecine de proximité qui permettra de désengorger les urgences et de l’autre la survie financière des hôpitaux », indique-t-on en considérant que c’est par la formation « d’un nouveau couple plus fort et complémentaire, plus innovant aussi », que l’hôpital retrouvera toute sa place et pourra jouer tout son rôle. A noter que Francis Chouat a fait parvenir un courrier à la ministre des Solidarités et de la Santé concernant la situation précaire du Centre Hospitalier Sud Francilien. Datée du 13 avril 2018, la missive insiste sur la nécessité d’agir au plus vite pour faire face à une situation qui risque de devenir explosive.

 

Bernard Gaudin - 9 mai 2018

social-corbeil

Réagissez sur Facebook

La motion du Conseil de Surveillance...

La lettre à la ministre...

 

 

Une journée de mobilisation le mardi 15 mai 2018... 

 

Au cours d’une Assemblée Générale qui s’est tenue le jeudi 3 mai 2018, 150 membres des personnels du CHSF et l’intersyndicale Sud Santé, CGT et FO se sont prononcés pour une journée de mobilisation programmée le mardi 15 mai 2018. Il s’agit notamment de dénoncer  le plan d'économie budgétaire de la direction qui prévoit 50 suppressions de postes.
 

 

Hôpital Sud Francilien : Le Conseil de Surveillance et les personnels du CHSF sont inquièts pour l'avenir de la structure sanitaire implantée à Corbeil-Essonnes.