Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Grand Paris Sud :
Des Emplois Francs
pour les quartiers défavorisés

Social divers

www.corbeil-infos.fr

Mis en oeuvre le 1er avril 2018, les Emplois Francs ont pour objectif de favoriser l’embauche dans les Quartiers de la Politique de la Ville. Dans l’Essonne, sept communes de l’agglo Grand Paris Sud participent à la phase de pilotage du dispositif qui devrait se généraliser en 2020.

 

Destiné à combattre les discriminations à l’embauche dans les quartiers défavorisés, le dispositif « Emplois Francs » a été officiellement lancé le 1er avril 2018. Préfète de l’Essonne, Josiane Chevalier a présenté, le vendredi 6 avril 2018, en préfecture, la phase de pilotage qui sera menée jusqu’au 31 décembre 2019 avec une généralisation prévue en 2020. Aux côtés de représentants de Pôle Emploi et de chefs d’entreprises, la préfète a confirmé que sept communes essonniennes de l’agglo Grand Paris Sud et dix-huit de leurs quartiers prioritaires sont directement concernés par cette opération. « Il s’agit de donner une prime aux employeurs qui embauchent une personne résidant dans un Quartier Politique de la Ville (QPV) », a-t-elle indiqué en précisant que cette prime est d’un montant annuel de 5.000 euros sur trois ans maximum pour un CDI et de 2.500 euros sur deux ans maximum pour un CDD. A noter que cet encouragement financier n’est pas liée au lieu d’implantation de l’entreprise ou de l’association intéressée par le dispositif.  

Des Emplois Francs différents des emplois aidés

 

Parce qu’ils visent l’insertion dans des contrats de droit commun, les Emplois Francs sont différents des contrats aidés qui ont tendance à inscrire de façon durable les bénéficiaires dans un statut précaire. Ils sont également différents des dispositifs territoriaux tels que les zones franches puisqu’ils aident les personnes et non les territoires. Il s’agit par exemple de permettre aux habitants des Quartier Politique de la Ville d’Île-de-France de travailler à Paris, ou dans les départements limitrophes, et non de les assigner à leur quartier d’origine. L’expérimentation constitue une première étape qui permettra de conforter les conditions d’efficacité du dispositif. Dans l’Essonne, les communes Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Evry, Grigny, Ris-Orangis, Saint-Germain-lès-Corbeil et Viry-Châtillon bénéficient de cette action expérimentale.

 

Bernard Gaudin - 9 avril 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Grand Paris Sud : La préfète a confirmé que dix-huit quartiers prioritaires de l'agglomération sont concernés par les Emplois Francs.
social-corbeil

Réagissez sur Facebook

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

 

 

Les Quartier Politique de la Ville essonniens concernés... 

 

Corbeil-Essonnes : Les Tarterêts, Montconseil, La Nacelle, Rive Droite

 

Corbeil-Essonnes et Saint-Germain-lès-Corbeil : Rive Droite

 

Courcouronnes : Le Canal

 

Evry : Les Aunettes, Le Champtier du Coq, Le Petit Bourg, Le Parc Aux

Lièvres, Les Passages, Les Epinettes, Les Champs-Elysées, Les Pyramides, Le Bois Sauvage

 

Grigny : Grigny 2

 

Grigny et Viry-Châtillon : La Grande Borne, Le Plateau

 

Ris-Orangis : Le Plateau

 

Grand Paris Sud : Le nouveau dispositif a été présenté en préfecture.

Photo : DR

Photo : DR