Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Essonne :
Manuel Valls multiplie les déplacements
en Espagne

Politique divers

www.corbeil-infos.fr

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Visiblement intéressé par la mairie de Barcelone, Manuel Valls multiplie les contacts en Espagne afin de préparer une possible candidature en 2019. « Je n’ai pas pris ma décision parce qu’elle est très lourde », a confié le député de l’Essonne au micro de France Inter le mercredi 30 mai 2018.

politique-corbeil

Réagissez sur Facebook

Député de l’Essonne siégeant au sein de la majorité présidentielle, Manuel Valls cumule les rencontres politiques en Espagne. C’est ainsi que la semaine passée, l’ancien Premier ministre a baroudé entre Madrid et Barcelone afin de nouer nombre de contacts visant à rassembler autour de lui des personnalités politiques catalanes, qu’elles soient indépendantes, socialistes (PSC) ou originaire du PPC, le Parti Populaire de Centre-droit. Durant quatre jours, Manuel Valls a semble-t-il préparé le terrain pour une éventuelle candidature à la mairie de Barcelone en 2019. C’est ainsi que le député de l’Essonne a participé à des réunions privées en présence d’acteurs politiques locaux dont Miquel Iceta, le Premier secrétaire du PSC, et Narcis Serra, ancien numéro deux du gouvernement socialiste de Felipe Gonzalez, personnalité avec laquelle il s'est également entretenu.

 

« Je regarde cela de près avec beaucoup  d’intérêt ! »

 

Le mercredi 30 mai 2018, au micro de « France Inter », Manuel Valls a confirmé la possibilité de sa candidature à la tête de la maire de Barcelone, la commune où il est né. « Vu que l’on m’a fait cette proposition, à la fois des gens de Barcelone, des industriels, des syndicalistes, des responsables politiques, l’organisation Cuidadanos, je regarde cela de près avec beaucoup  d’intérêt », a-t-il confié. « Mais je n’ai pas pris ma décision parce qu’elle est très lourde et que je respecte beaucoup les Barcelonais et que j’aime par dessus tout la France », a-t-il ajouté avant de préciser qu’il se donnait « quelques semaine, quelques mois pour prendre cette décision ».

 

Bernard Gaudin - 1er juin 2018

Essonne : Au micro de France Inter, le député de l'Essonne a confirmé son intérêt pour la mairie de Barcelone.

Photo : France Inter

 

 

Hommage à Serge Dassault... 

 

Après le décès de Serge Dassault, Manuel Valls a tenu à réagir. « J’apprends avec beaucoup de tristesse la mort de Serge Dassault. J’ai d’abord une pensée pour son épouse Nicole, pour tous ses enfants, ses petits-enfants et ses proches. C’est d’abord un grand industriel qui disparaît. Son nom, celui de son père, rayonne depuis des décennies en France et dans le monde entier. Il a modernisé en profondeur l’entreprise Dassault. J’imagine la peine des milliers de collaborateurs de ce grand groupe. Il a marqué aussi l’histoire de Corbeil-Essonnes. Je pense aux habitants qui lui ont renouvelé régulièrement leur confiance depuis 1995, et au maire, Jean-Pierre Bechter, son fidèle collaborateur et ami. Nous nous sommes souvent opposés, parfois avec vigueur, j’ai contesté certaines de ses pratiques, mais nous avons aussi trouvé les chemins ensemble pour faire avancer notre territoire, nos villes et notre hôpital. Personne ne peut être insensible à cette disparition et à l’œuvre qui a été celle de Serge Dassault pour qui j’avais estime et affection ».