www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2019 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

Société

www.corbeil-infos.fr
Essonne :
Le journal numérique « Essonne Info » cesse ses activités

Réagissez sur Facebook

societe-corbeil

Actif sur Internet depuis 2015, « Essonne Info » n’a pas d’autre choix que de jeter l’éponge faute de financement suffisant. « Nous n’avons pas atteint le seuil nécessaire de recettes pour faire vivre, à minima, une équipe dédiée à faire tourner notre journal numérique au quotidien », déplore-t-on.

Dans l’un de ses ultimes articles publié le 28 janvier 2019, le site d’information « Essonne Info » fait savoir que sa rédaction professionnelle met un terme à son travail. « Votre journal numérique et local n’est plus en capacité, en 2019, de répondre à l’exigence de cette publication », précise-t-on en évoquant la fin d’une formule qui n’est pas parvenue à se pérenniser financièrement parlant. « Il y a maintenant un peu plus de trois ans, nous avons fait le pari de donner une ambition de développement à cette expérience unique de média dans le 91, en vous sollicitant à travers un financement participatif », souligne la rédaction. « L’objectif était alors de convaincre une grande partie de nos lecteurs de nous suivre dans l’aventure », indique-t-on notamment.

 

« Nous n’avons pas atteint le seuil nécessaire de recettes ! »

 

« Nous n’avons ainsi pas pu redresser la barre en 2018 et convaincre suffisamment de nos lecteurs de s’abonner », déplorent les journalistes. « Ajoutés à cela des problèmes récurrents sur nos modules d’abonnement, ainsi que quelques difficultés avec notre organisme bancaire, et nous n’avons pas atteint le seuil nécessaire de recettes pour faire vivre, à minima, une équipe dédiée à faire tourner Essonne Info au quotidien », regrette-t-ils. Pour autant, la fin des publications du site « Essonne Info » ne signifie pas la mort de l’association éditrice. « D’autres projets sont dans nos cartons, en parallèle de la déprofessionnalisation de notre structure », annonce-t-on.

 

« Des publications moins régulières pourraient revoir le jour ! »

 

« Nous menons tout d’abord plusieurs ateliers et programmes dans le domaine de l’éducation aux médias, avec différents partenaires, et nous planchons également sur un programme d’accompagnement de porteurs de nouvelles formes d’information en Essonne », dévoile la rédaction en estimant que le besoin existe sur ce territoire très créatif. « Par ailleurs, des publications mensuelles ou moins régulières pourraient revoir le jour, sous l’engagement de plusieurs rédacteurs bénévoles », ajoute-t-on en confirmant que le site « Essonne Info » reste ouvert et que la totalité de son contenu reste accessible, pour l’année 2019 au moins. 

 

« Difficile d’imposer aux lecteurs le paiement d’un abonnement ! »

 

Si « la boucle est bouclée » pour « Essonne info », il n’en reste pas moins que la situation de ce média reflète parfaitement la situation de la presse en général et plus particulièrement de la presse locale qui se veut libre et indépendante. Avec le développement des réseaux sociaux et des sites d’information nationaux dont certains sont accessibles gratuitement, il est très difficile, voire impossible, d’imposer aux lecteurs potentiels le paiement d’un abonnement, quelque soit sa périodicité. Dès lors, il faut bien comprendre que des journalistes qui passent énormément de temps sur le terrain, pour glaner des infos, et dans leur rédaction, pour rédiger leurs articles, ne peuvent pas vivre du bénévolat. Reste alors la publicité, un système de financement lui aussi très précaire. Quant à l’appel aux dons, c‘est une formule très aléatoire, très peu rémunératrice, et « Corbeil-infos », motivé uniquement par sa passion d’informer, en sait quelque chose.   

 

Bernard Gaudin - 30 janvier 2019

 

 

 

 

 

Essonne : La Boucle est bouclée pour « Essonne Info » qui jette l'éponge.