www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Politique

www.corbeil-infos.fr
Essonne :
La première question
de Francis Chouat (LREM)
à l’Assemblée Nationale
Essonne : Une toute première pour le nouveau député de la 1ère circonscription.
politique-corbeil

Réagissez sur Facebook

A peine élu député de la 1ère circonscription de l’Essonne, Francis Chouat (DVG) n’a pas tardé à intervenir à l’Assemblée Nationale. En effet, le successeur de Manuel Valls au Palais Bourbon a participé, le mercredi 28 novembre 2018, à la traditionnelle séance des questions au gouvernement. C’est sous les couleurs de « La République en Marche » que le maire d’Evry, président de l’agglo Grand Paris Sud, a choisi, en tant qu’apparenté, de siéger. « La réussite de mon travail passe par le fait que je sois totalement libre dans ma manière de porter le débat national et local, d’apporter des solutions concrètes et d’être entendu », nous avait-t-il pourtant confié entre les deux tours de la législative partielle.

 

« Je suis le député de cette grande banlieue pleine de force ! »

 

Pour sa toute première question au gouvernement, le nouveau député de l’Essonne a choisi de s’adresser à Elisabeth Borne, la ministre des Transports. « Dans les circonstances si particulières du vote de dimanche dernier et en dépit de la défiance civique qui existe dans les banlieues populaires, je dois mon élection au fait que les citoyens ont clairement choisi de défendre leur avenir en rejetant le dégagisme qui s’oppose à tout et qui ne mène à rien »,a-t-il tout d’abord déclaré. « Je suis le député de cette grande banlieue pleine de force mais où les ségrégations sociales et territoriales minent notre quotidien. Cette banlieue où nous en avons assez de devoir nous battre deux fois plus pour obtenir deux fois moins dans le Grand Paris », a-t-il ajouté avant de poser sa question.

 

« Il y a trente années de sous investissement dans les transports en commun ! »

 

« Parmi ce qui empêche notre développement, il y a trente années de sous investissement dans les transports en commun, surtout en grande couronne où deux tiers des déplacements contraints se font en voiture, où nos RER sont de grands corps malades qui, telle la ligne D qui transporte 700.000 voyageurs par jour, 900.000 dans quinze ans, dans des conditions inacceptables », a déploré Francis Chouat en s’adressant à Elisabeth Borne. « L’enjeu est alors simple. Si les milliards mobilisés et engagés ne servent qu’à réduire les retards, alors, on ne les comblera jamais, sauf à arrêter le développement de nos villes », a-t-il souligné. « Madame la ministre, dans le cadre de la Loi Mobilité qui est en préparation, ne pensez-vous pas qu’il existe une spécificité des déplacements de la grande banlieue et un véritable déséquilibre dans les investissements qu’il faut absolument résorber », a questionné le député apparenté LREM.

Tout juste trois jours après son élection à l’Assemblée Nationale, Francis Chouat a participé à la séance des questions au gouvernement. Apparenté « La République en Marche », le successeur de Manuel Valls a interrogé la ministre des Transports à propos de la situation précaire du RER D.  

« Je pense aussi au Tram T12 entre Massy et Evry qui sera mis en service en 2022 ! »

 

« En Ile-de-France, c’est une augmentation massive des investissements dans les transports sur ce quinquennat. Nous doublons ceux portés par l’Etat et la société du Grand Paris, c’est sans précédant », a indiqué la ministre. « En grande couronne, j’ai lancé ce matin le chantier du prolongement du RER E, à l’ouest, qui desservira la vallée de la Seine en 2024. Mais il y a également le schéma directeur des RER, en particulier du RER D. C’est peut-être des investissements moins visibles, mais c’est indispensable pour plus de régularité, plus de fréquence avec 1,3 milliards prévus à ce titre dans le contrat de plan Etat-Région. Je pense aussi au Tram T12 entre Massy et Evry qui sera mis en service en 2022. Et derrière ces chiffres, derrières ces grands projets, c’est notre objectif de qualité de vie, de développement économique durable et de cohésion des territoires », a-telle assuré.

 

La réponse de la ministre des Transports

 

En répondant, Elisabeth Borne a tenu à féliciter Francis Chouat pour son élection. « Nous entendons beaucoup ces derniers jours, la colère de nos concitoyens en région. Mais je sais comme vous l’impatiente légitime des Franciliens et particulièrement de ceux qui empruntent le RER D à voir leurs conditions de transport s’améliorer », a-t-elle ensuite affirmé. « L’engagement de l’Etat c’est, dans tous les territoires, d’accompagner les collectivités pour répondre aux besoins du transport du quotidien. C’est le sens de la Loi que j’ai présentée lundi dernier », a-t-elle confirmé.

Essonne : La ministre des Transports a félicité Francis Chouat avant de lui répondre.