Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Essonne :
Enfin un avenir
pour le Cirque
de l’Essonne

Société

www.corbeil-infos.fr

Partagé entre paysages verdoyants et zones squattées, le Cirque de l’Essonne va enfin bénéficier d’une réhabilitation attendue depuis près de trente ans. D’ici 2023, le site naturel de 134 hectares et ses abords devraient bénéficier d’aménagements pour un montant fixé à 6,5 millions d’euros.

 

Au cours du conseil communautaire du mardi 13 février 2018, les élus des 24 communes de l’agglo Grand Paris Sud ont approuvé, à l’unanimité, la convention cadre de biodiversité urbaine pour la valorisation et la préservation du Cirque Naturel de l’Essonne et de ses abords. Cet accord qui intéresse les communes de Corbeil-Essonnes, Lisses et Villabé, concerne aussi le Département de l’Essonne, le Syndicat Intercommunal d'Aménagement, de Réseaux et du Cycle de l'Eau (SIARCE) et le Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement de l'Essonne (CAUE 91). Dans la foulée, l’agglo s’est engagée à porter la maîtrise d’ouvrage des études et travaux pour l’aménagement du site qui se troue à l’abandon depuis plusieurs dizaines d’années. Jusqu’en 2023, c’est une somme de 6,5 millions d’euros qui sera investie dans les 134 hectares de la zone de cœur de l’espace naturel et les 69 hectares de ses abords naturels composés de coteaux boisés et de friches. Dans un premier temps, un budget de 155.000 euros sera consacré à des travaux prioritaires destinés, notamment, à nettoyer, voire rouvrir, chemins et sentiers. Paradis des squatteurs en tous genres, le Cirque de l’Essonne partiellement envahi par des caravanes et baraques improvisées est aussi occupé à certains endroits par des jardiniers amateurs qui ont investi et conservé les lieux au fil des générations. Pour d’autres, le site est propice à des déchargements sauvages de gravats, de détritus divers et variés. 

  

Des projets ambitieux...

 

« Il faudra permettre aux habitants de se promener, de faire du VTT. Il faudra aussi mettre en place des activités pédagogiques avec les scolaires, rétablir des vergers, implanter des jardins et potagers partagés », fait savoir Brigitte Vermillet, vice-présidente du Conseil Départemental chargée du Développement durable et de l'Environnement. Il est vrai que l’institution a décidé de mettre 2,4 millions d’euros dans le pot commun. De son côté, le SIARCE a confirmé, le 1er mars dernier, qu’il prendra toute sa part au projet de réhabilitation en prenant en charge, pour 2,5 millions d’euros, la restauration des milieux humides du Cirque de l’Essonne. Si le collectif « Le Cirque de l’Essonne à Cœur » est favorable à la signature de la convention cadre pour la préservation du Cirque, il se pose toutefois de nombreuses questions face à la forte pression urbaine qui s’exerce sur cet espace. « Nous resterons attentifs au devenir des franges de la zone cœur et nous nous opposerons à tout projet de nouvelle infrastructure routière ou de poursuite de nouvelles urbanisations sur les coteaux », souligne le collectif en estimant que celles-ci ne pourraient qu’avoir un impact négatif sur le devenir de l’espace naturel. « Ce serait la négation de l’important effort financier consenti par les collectivités territoriales », assure-t-on.       

 

Bernard Gaudin - 5 mars 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

  

societe-corbeil

Réagissez sur Facebook

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Cirque de l'Essonne : Le vaste espace de verdure se situe sur les communes de Corbeil-Essonnes, Lisses et Villabé.

Communiqué du collectif « Le Cirque de l’Essonne à Coeur »...

Cirque de l'Essonne : Baraques et caravanes occupent une partie du site naturel.

Photo : Google Earth