www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2019 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

Economie

www.corbeil-infos.fr
Essonne :
Des commerçants autorisés à travailler
les dimanches 16, 23
et 30 décembre 2018

Réagissez sur Facebook

economie-corbeil

Face à la mobilisation des Gilets Jaunes, le préfet a décidé d’autoriser des commerçants à ouvrir leurs portes les dimanches 16, 23 et 30 décembre 2018. Les salariés volontaires devront bénéficier au minimum d’un repos compensateur et d’une rémunération adaptés.

Saisi par les organisations professionnelles des difficultés rencontrées par les commerces dans leur activité du fait des manifestations des Gilets Jaunes, Jean-Benoît Albertini, préfet de l’Essonne, a pris la décision d’autoriser des commerces du département à déroger à la règle du repos dominical les dimanches 16, 23 et 30 décembre 2018. Sont concernés les commerçants relevant des conventions collectives nationales des grands magasins populaires, des maisons à succursales de vente au détail d’habillement, du commerce succursaliste de la chaussure, ainsi que ceux dépendant des codes d’activités NAF 47.11A, 47.11B, 47.11C, 47.11D, 47.11E et 47.11F.

 

Des avantages pour les salariés volontaires

 

Les salariés volontaires qui travailleront ces dimanches devront bénéficier, au minimum, d’un repos compensateur équivalent et d’une rémunération au moins égale au double de la rémunération normalement due pour une durée équivalente, sauf dispositions conventionnelles plus favorables relatives aux contreparties au travail dominical. Cette autorisation ne permet pas de déroger à l’article L. 3132-1 du Code du Travail stipulant qu’il est interdit de faire travailler un même salarié plus de six jours par semaine.

 

Bernard Gaudin - 14 décembre 2018

 

 

 

Essonne : Mobilisés, les Gilets Jaunes ont bloqué, le 17 novembre 2018, la zone d'activités de la Croix-Blanche, à Sainte-Geneviève-des-Bois.