Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes :
Serge Dassault attaqué
aux prud’hommes
par son ancien garde
du corps

Justice

www.corbeil-infos.fr

Le jeudi 23 novembre 2017, Serge Dassault devrait savoir si il va devoir indemniser Zinedine Benmakhlouf, son ancien garde du corps. Licencié en 2016, l’ex-employé de l’industriel qui est également champion du monde de boxe réclame 560.000 euros à son ancien patron.

 

Ancien garde du corps de Serge Dassault, Zinedine Benmakhlouf, un Algérien âgé de 40 ans, a été remercié début 2016 après neuf années de bons et loyaux services. Cette même année, en avril, celui qui protégeait le sénateur et ex-maire de Corbeil-Essonnes avait une nouvelle fois remporté le titre de champion du monde de boxe WBF chez les lourds-légers. Dans la foulée, le boxeur a décidé d’attaquer aux prud’hommes son ancien patron à qui il réclame pas moins de 560.000 euros d’indemnités de licenciement. Programmé le 19 septembre 2016, l’audience du tribunal qui devait se dérouler à Paris a finalement été reportée en 2017. Selon le quotidien « Le Parisien », l’affaire devrait être jugée le jeudi 23 novembre 2017.

Un important redressement fiscal

 

Il faut rappeler que Zinedine Benmakhlouf a subi, au cours de l’été 2013, une garde à vue sans suites judiciaires concernant l’affaire des présumés achats de votes attribués à Serge Dassault dans le cadres des élections municipales de 2009 et 2010. C’est ainsi que les enquêteurs ont découvert les traces de dons importants versés par l’industriel à celui qui était alors son  garde du corps. En 2015, la douloureuse est tombée sous la forme d’un redressement fiscal de 330.000 euros réclamés à Zinedine Benmakhlouf. Ce dernier a longtemps pensé que son ex-employeur réglerait la note pour le moins salée. Face à un refus devenu catégorique, il a donc décidé de passer par la justice pour obtenir ce qu’il considère comme un dédommagement justifié.              

 

Bernard Gaudin - 22 novembre 2017

 

 

   

faits-divers-corbeil

Réagissez sur Facebook

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes : Serge Dassault suivi de Zinedine Benmakhlouf en 2013.

 

 

Zinedine Benmakhlouf débouté par les juges

 

Le 29 novembre, le tribunal des prud’hommes de Paris a débouté Zinedine Benmakhlouf, l’ancien garde du corps de Serge Dassault qui, licencié, demandait une somme de 560.000 euros d’indemnités  son ancien patron. Très déçu, le plaignant estime que sa demande a été rejetée sans motif et n’exclue pas de faire appel de la décision des juges.

 

BG - 30 novembre 2017