www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2019 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

Justice

www.corbeil-infos.fr
Corbeil-Essonnes :
Machiré Gassama sera jugé le 23 septembre 2019

Réagissez sur Facebook

faits-divers-corbeil

Accusé d’avoir violemment agressé le Directeur Général des Services de la ville en mai 2018, Machiré Gassama sera jugé le vendredi 23 septembre prochain. Désormais libéré de son contrôle judiciaire, le directeur du service Jeunesse et Sport devrait pouvoir reprendre son travail.  

Initialement prévu le vendredi 29 juin 2018, le procès en correctionnel de Machiré Gassama a été reporté au vendredi 11 janvier 2019. Il faut rappeler que le directeur du service Jeunesse et Sports de la ville de Corbeil-Essonnes, présumé innocent, est accusé d’avoir agressé physiquement et verbalement, le 2 mai 2018, Daniel Arnault, le Directeur Général des Services (DGS) de la commune. Au cours de l’audience qui s’est déroulée au tribunal d’Evry, l’avocat des parties civiles a sollicité de nouvelles expertises, sachant que la victime est décédée le 6 décembre dernier des suites d’un cancer. Le but est de savoir si la maladie à l’origine du décès de Daniel Arnault peut être liée à la violente agression. Dès lors, le procès de Machiré Gassama devrait se dérouler le 23 septembre 2019, à 13 heures 30, au tribunal correctionnel d’Evry.

 

« Je veux quitter la ville de Corbeil-Essonnes ! »

 

Le 11 janvier, au cours de l’audience, l’accusé qui récuse les faits qu’on lui reproche a tenu à dénoncer un contrôle judiciaire lui interdisant de se rendre à Corbeil-Essonnes, localité où il est censé travailler. « Cela fait maintenant huit mois que je ne travaille pas, que je n’ai pas droit à la parole et que je suis insulté sur les réseaux sociaux », a déploré Machiré Gassama devant la juge. « L’enquête administrative lancée à mon encontre n’a rien donné », a-t-il rapporté avant d’évoquer une gestion de son service qu’il estime irréprochable. « Depuis 20 ans que je travaille avec les jeunes, je n’ai jamais eu de problème, ni de plaintes pour des actes de violence », a-t-il ajouté avant que la magistrate accepte de lever sa contrainte judiciaire. Questionné sur une  possible reprise de son travail au sein du service Jeunesse et Sport de la ville de Corbeil-Essonnes, Machiré Gassama a répondu par l’affirmatif. « Cependant, je veux quitter la ville de Corbeil-Essonnes, je ne veux plus travailler avec ces gens », a-t-il souligné en évoquant « des faux témoignages dans cette affaire et une volonté de le faire quitter ses fonctions ».  

 

Bernard Gaudin - 12 janvier 2019

 

 

 

Corbeil-Essonnes : Machiré Gassama a obtenu la levée de son contrôle judiciaire.