Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2017 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

 

 

 

 

En savoir +

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes :
« L’Oeil Urbain » dévoile ses deux photographes
en résidence

Loisirs

www.corbeil-infos.fr

Désignés par « L’Oeil Urbain », Cédric Gerbehaye et Jean-Christophe Béchet ont une année pour immortaliser la ville sous toutes ses coutures. A l’issue de leur travail, les deux photographes restitueront leur vision de Corbeil-Essonnes en 2019, à l’occasion d’une exposition.

 

Alors que Sophie Brandström, la lauréate de la 5ème résidence du festival photographique « L’Oeil Urbain », prépare son exposition prévue en avril 2018 avec la restitution de son travail effectué le long de la RN7, deux photographes ont été choisis pour arpenter la ville en 2018. Dès les premiers jours de janvier, Cédric Gerbehaye, un photographe belge spécialisé dans le documentaire, et Jean-Christophe Béchet, un preneur d’images adepte de la rue, scruteront les différents quartiers de  commune durant une année avec pour mission de capter leur vision de la localité corbeil-essonnoise. Journaliste de formation, Cédric Gerbehaye  a choisi la photographie comme forme d’écriture. C’est ainsi qu’il s’est tout d’abord intéressé au conflit israélo-palestinien en tentant d’analyser la déception et la révolte que l’échec des accords d’Oslo a engendrées. Depuis 2007, il se rend régulièrement en République démocratique du Congo pour oeuvrer dans sa spécialité. En 2013, Cédric Gerbehaye  a réalisé le web documentaire « Broken Hopes, Oslo’s Legacy » avant d’être invité en résidence par le festival « ImageSingulières » basé à Sète (Hérault). En 2015, c’est vers la Belgique que le membre fondateur de l’agence MAPS s’est dirigé pour réalisé son tout premier film.

Héritier de la « photo de rue »

 

Né en à Marseille, Jean-Christophe Béchet vit et travaille à Paris depuis 1990. Le photographe se plait à mêler noir et blanc, couleur, argentique, numérique, voire polaroids et « accidents » photographiques. Héritier de la « photo de rue », qu’elle soit américaine, française ou japonaise, il n’a pas voulu abandonner le terrain du « document subjectif », associant reportage et paysage, portrait et architecture. C’est ainsi que son regard sur le monde se construit livre par livre. « La place de l’homme dans le paysage contemporain, urbain, comme naturel, est au centre de mes préoccupations », souligne-t-il. Jean-Christophe Béchet poursuit actuellement un travail sur les grandes villes emblématiques de la modernité. Il développe, en parallèle, plusieurs séries sur les territoires de Haute Montagne. A noter par ailleurs que le 6ème  festival de « L’Oeil Urbain » se déroulera du 6 avril au 20 mai 2018.

 

Bernard Gaudin - 28 décembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

  

loisirs-corbeil

Réagissez sur Facebook

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes : Cédric Gerbehaye et Jean-Christophe Béchet, les deux nouveaux photographes en résidence de « L’Oeil Urbain ».

Photo : DR

Photo : Cédric Gerbehaye

Photo : Jean-Christophe Béchet