www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2019 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

Faits divers

www.corbeil-infos.fr
Corbeil-Essonnes :
Des élus de la majorité municipale destinataires d’un SMS menaçant

Réagissez sur Facebook

faits-divers-corbeil

« Je veux quitter la ville ! »

 

Soupçonné d’être à l’origine du SMS prenant sa défense, Machiré Gassama nie toute implication dans cette affaire. « Déjà, c’est grossier. Comment voulez-vous que j’envoie ce genre de SMS et pour quel impact », nous a-t-il confié. « Moi, je m’en vais. Je veux quitter la ville et les gens qui ont envoyé ça ne le savent pas », assure-t-il. « Je me suis rendu à la gendarmerie car j’ai reçu deux SMS et un appel anonyme de soutien me disant qu’on allait m’aider à retourner à Corbeil », explique le directeur du service de la Jeunesse et des Sports de la ville de Corbeil-Essonnes accusé d’avoir agressé physiquement, le 2 mai 2018, le Directeur Général des Services de la localité qui est  décédé, le 6 décembre 2019, des suites d’une maladie.

Corbeil-Essonnes : Le fameux texto reçu par les élus et certains personnels administratifs.

Des élus de la majorité municipale ont reçu, le lundi 21 janvier 2019, un SMS insultant et menaçant. Envoyé de façon anonyme, le texto prend la défense de Machiré Gassama, le directeur du service Jeunesse et Sports qui réfute toute implication dans cette démarche qu’il juge grossière.

Les 21 et 22 janvier 2019, nombre d’élus de la majorité municipale et autres personnels administratifs de la ville se sont retrouvés au commissariat de police des allées Aristide-Briand. Il s’agissait pour eux de déposer plainte après avoir reçu, sur leurs téléphones professionnels respectifs, un SMS anonyme plutôt inquiétant. « Bande de s..., vous avez tous intérêt à arrêter de faire du mal à Machiré, sinon on va s’occupez de vous et de vos biens. Donc, laissez tranquil Mach pour kil retourne à la mairie », indiquait le texto qui aurait, selon certaines sources, été envoyé le 21 janvier avec un téléphone volé appartenant à la mairie.

 

 

 

Des élus locaux en colère

 

Inutile de préciser que le message est très mal passé du côté des élus locaux visés dont certaines et certains n’ont pas manqué d’afficher leur colère face à Jean-Pierre Bechter (DVD), maire de Corbeil-Essonnes, au cours d’un Bureau Municipal Elargi (BME) qui s’est tenu le soir même de l’envoi du SMS à la fois insultant et menaçant. Reste à savoir qui est son auteur et si les enquêteurs pourront l’identifier. Pour certains, des proches de Machiré Gassama pourraient-être à l’origine du texto tandis que d’autres trouvent la ficelle un peu grosse.

Une double plainte pour harcèlement

 

« J’ai déposé plainte pour harcèlement contre messieurs Eloy Gonzalez et Emmanuel Broz. J’ai affirmé devant les gendarmes qu’ils sont derrières ces SMS et j’en ai la preuve », fait savoir celui qui, présumé innocent, sera jugé en correctionnel en septembre prochain. Il faut rappeler qu’Eloy Gonzalez est élu d’opposition à Saintry-sur-Seine, commune où Machiré Gassama occupe la fonction de premier adjoint au maire. Régulièrement, l’opposant s’en prend à son adversaire par l’intermédiaire de son blog satirique « Saintry info ». Quant à Emmanuel Broz, il a travaillé autrefois à la mairie de Corbeil-Essonnes. Contacté pour réagir aux accusations de Machiré Gassama, Eloy Gonzalez n’a pas souhaité, pour le moment, donner suite. Toujours est-il que les deux personnes citées par le directeur de la Jeunesse et des Sports auraient, elles aussi, saisi la justice.

 

Bernard Gaudin - 26 janvier 2019

 

 

 

 

Corbeil-Essonnes : Machiré Gassama qui a déposé plainte à la gendarmerie assure qu'il ne veut plus travailler pour la ville.
Corbeil-Essonnes : Les élus municipaux de la majorité ont apprécié diversement le SMS anonyme.