www.corbeil-infos.fr

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

A la Une

Société

Social

Economie

Politique

Faits divers

Loisirs/Sport

Histoire

Accueil

Découvrez l’actu locale

en photos

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Copyright (C) 2018 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Corbeil-infos : Bernard Gaudin, journaliste et photographe.

 

 

 

En savoir +

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

Email : contact@corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Société

www.corbeil-infos.fr

Réagissez sur Facebook

societe-corbeil

Que réclament les lycéens ?

 

Le mouvement lycéen qui a débuté le vendredi 30 novembre 2018 dans toute la France serait marqué par diverses revendications concernant, notamment, la loi Orientation et Réussite qui a abouti à la création de Parcoursup. La réforme du bac et le service National Universel (SNU) sont également évoqués, tout comme la lenteur de la plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur. La réforme des lycées présentée en février 2018 par Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, est elle aussi dans le collimateur des manifestants. Dans l’Essonne, les premiers rassemblements de lycéens se sont déroulés, le mardi 4 décembre 2018, à Evry, Ris-Orangis et Bondoufle. Des échauffourées ont émaillé les différentes manifestations qui se sont soldées par deux gendarmes blessés à Bondoufle. Le jeudi 6 décembre 2018, le lycée Georges Brassens situé à Courcouronnes a connu, lui aussi , son lot d’exactions.

 

3 décembre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Rassemblés sur l’avenue Serge Dassault, 200 élèves du lycée Robert Doisneau ont manifesté leur mécontentement face aux forces de l’ordre. Pour un certain nombre d’entre eux, le visage caché, il s’agissait surtout d’en découdre avec la police mobilisée en nombre pour rétablir le calme.

 

Le jeudi 6 décembre 2018, au cours de la matinée, quelques 200 élèves du lycée public Robert Doisneau ont participé à des affrontements avec les forces de l’ordre venues en nombre. Rassemblés sur l’avenue Serge Dassault (RN7), les jeunes manifestants dont certains avaient le visage caché par un foulard ont lancé divers projectiles en direction de la police qui a fait usage de gaz lacrymogène. Des conteneurs à déchets ont également été incendiés par les lycéens qui se sont ensuite réfugiés rue Pablo Picasso, dans le quartiers des Tarterêts. Certains n’ont tardé à dresser une barricade avec du matériel de chantier trouvé à proximité. A noter que les policiers ont procédé à trois interpellations.

Corbeil-Esonnes : Certains des manifestants n'ont pas hésité à provoquer les forces de l'ordre.
Corbeil-Essonnes :
Des affrontements devant le lycée
Robert Doisneau
Corbeil-Essonnes : Face à face entre les lycéens et les policiers.