En savoir +

Météo corbeil-essonnoise

Copyright (C) 2016 - www.corbeil-infos.fr - Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

www.corbeil-infos.fr

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui sont destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir + 

 

 

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens Corbeil infos

 

Je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Une autre vision de l’actualité des communes de Corbeil-Essonnes, Evry et environs

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Découvrez Corbeil infos

TV

 

Témoin d’un événement ?  redaction@corbeil-infos.fr
loisirs-corbeil

 

Associations, commerçants, artisans, faites-vous connaître en soutenant

le site Corbeil infos...  

www.corbeil-infos.fr

Durant quatre demi-journées, 1.200 élèves du lycée Doisneau ont participé au bal de fin d’année axé sur la fraternité et la solidarité. Cette année, les festivités ont revêtu un caractère particulier après le règlement de compte qui s’est déroulé dans un bus, tout près de l’établissement scolaire.

 

Traditionnel évènement festif de fin d’année depuis plus de vingt ans, le bal du lycée Robert Doisneau a rassemblé, durant quatre demi-journées, quelques 1.200 élèves et leurs professeurs. Jusqu’au vendredi 16 décembre 2016, les lycéennes et les lycéens endimanchés ont profité d’un temps de partage fraternel pour se rencontrer et dialoguer. « Tous ces jeunes viennent de n’importe quelle ville, de n’importe quelle classe, seconde générale, seconde professionnelle, première générale, première professionnelle », nous a confié Séverine Bertrand, professeur d’Education Physique et Sportive (EPS). « Toutes et tous sont capables de se donner la main, de se sourire, de se regarder durant des danses collectives », a-t-elle souligné avec une réelle satisfaction. « Ce bal est le fruit d’un travail de 15 jours  durant lesquels on arrête les cours d’EPS. Pour les élèves, il ‘agit d’apprendre les danses en co-apprentissage mutuel », a-t-elle expliqué.               

Un contexte particulier

 

Cette année, le bal du lycée Doisneau s’est déroulé dans une ambiance toute particulière. En effet, les festivités ont eu lieu au lendemain du règlement de compte entre bandes rivales des Tarterêts et de Montconseil qui a eu pour cadre, tout près de l’établissement scolaire, un bus de la TICE. « C’est là que notre boulot en tant que prof prend tout on sens », nous a confié Séverine Bertrand en évoquant cet évènement tragique. « C’est pour cela que nous sommes en Zone d’Education Prioritaire (ZEP) », estime-t-elle. « Nous revendiquons ce statut parce que nous sommes dans un quartier difficile et notre mission consiste aussi à travailler sur la fraternité et la solidarité avec des actions qui sont réelles, pas sur du papier », soutient l’enseignante.  

 

Bernard Gaudin - 17 décembre 2016

 

Retour....
Réagissez sur Facebook !.
Corbeil-Essonnes : Selon Séverine Bertrand, l'établissement scolaire doit absolument rester en Zone d'Education Prioritaire (ZEP).

Pour une information

libre et indépendante,

je soutiens

Corbeil infos

2 €, 5 €, 10 €, plus...

Corbeil-Essonnes  : Plus de 1.200 élèves ont participé au traditionnel bal de fin d'année du lycée Robert Doisneau.
Corbeil-Essonnes : 
Bal de la fraternité 
au lycée Robert Doisneau

Société